Nos disparus

Nous choisissons de créer cette page car, malheureusement, nous n’arrivons pas à tous les sauver.

Les chats présentés ici ont traversé notre vie. Nous nous sommes battus pour eux… en vain.
La lutte contre la méchanceté, la bêtise et l’inconséquence est un combat difficile… il nous arrive de douter d’y arriver.

Eux aussi méritent d’avoir une page, une trace de leur histoire. Nous continuons nos actions en pensant à eux.

Faisons ensemble que cette page ne se remplisse pas trop. Nous sommes responsables de la vie autour de nous.

Lulu (2018)

L’exceptionnelle Lulu !
Elle fait partie des tous premiers sauvetages des EntreChats. Trouvée en 2009 avec ses frères Migry et Culbuto, issus d’une minette de particuliers, elle a échappé de peu à l’élimination… Une fois en sécurité auprès de nous, elle a montré des problèmes locomoteurs sévères (pattes molles, tête qui tremble…). Un coup au niveau de ses cervicales semblait en être la cause. Nous l’avons donc gardée au près de nous et pendant 9 ans, elle a montré toutes ses qualités félines…
Sa différence nous manquera terriblement mais ce fût une très belle histoire partagée !

Katz / Gressini (2018)

Un grand timide tout doux. Gressini avait été sorti de la rue avec ses frères et soeurs dans des conditions de négligence extrême. La petite soeur n’avait pas survécu à sa dénutrition mais Gressini et Galopin avaient plus de réserves. Galopin a été adopté mais Gressini était bien trop timide… Il lui a fallu un temps non négligeable pour faire confiance aux humains… et il n’a pas pu en profiter. Une insuffisance rénale aigûe l’a emporté en quelques semaines mais nous nous souviendrons de sa grande douceur.

Titus (2017)

 Titus a marqué l’histoire des EntreChats. Il a fait partie de notre premier gros sauvetages en juillet 2009 avec Mâtine. Il vivait fermé dans une pièce insalubre où il avait gratté les murs jusqu’au plâtre et où le sol était recouvert d’excrément. Il nous avait fallu un an pour le rassurer puis il était parti dans son nouveau chez-lui… ça n’aura pas duré. Après 2 ans d’adoption, son adoptante a souhaité s’en séparer sans plus d’émotion avec un argument de malpropreté. En fait, Titus avait un problème intestinal assimilable à un cancer des intestins.  Nous l’avions ainsi récupéré en 2012 avec de grosses inquiétudes pour la suite. Mais il a déjoué les statistiques ! Il a profiter de très belles années auprès de nous, et c’était chouette !

Guimauve (2017)

Quatre chatons déjà grands dont Guimauve étaient en danger en bord de route dans une commune voisine. Nous avions donc fait le choix (un peu hésitant, il faut l’avouer) de les mettre en sécurité malgré la difficulté à sociabiliser par la suite de grands chatons. Guimauve et son frère Glouton, sont restés auprès de nous (Gag et Guirlande ayant été adoptés). Guimauve s’est fait des copains même avec les humains de la maisonnée ! Et puis elle s’est révélée d’une santé fragile… AVC, embolie pulmonaire… elle nous a fait souvent peur… jusqu’à ce printemps où elle s’est dégradée rapidement… Nous l’avons accompagnée jusqu’à la fin tout en douceur.

Chipie (2016)

Trouvée avec ses 4 bébés, il a fallu la mettre au chaud et en sécurité contre sa volonté ! Elle avait un fort caractère cette Chipie (mais c’est souvent le cas des tricolores). Elle avait fini par se faire une petite place au sein du groupe mais toujours avec beaucoup de méfiance. Et puis, un jour alors qu’elle était toute jeunette sa respiration s’est faite plus courte, plus difficile… C’est notre inquiétude avec les sauvageons, comment faire pour les ausculter pour les soigner sans ajouter du stress… Il était déjà tard quand les signes nous ont alarmés mais nous avons fait ce qui nous semblait le mieux pour elle.
Elle était bavarde Chipie, et ses petits miaulements qui servaient à exiger sa pâtée à elle manquent dans la maison…

Puce (2015)

Une petite quinzaine de jours seulement passés auprès de nous… Trouvée alors qu’elle mourrait recouverte de puces sous un buisson, nous avions découvert une minette très abîmée avec la mâchoire partiellement détruite… Une fois au chaud et en sécurité, elle a cependant trouvée l’énergie pour s’alimenter à base de pâtée diluée. Pendant ce temps, nous avons retrouvé ses « propriétaires » qui la laissaient mourir sans soin. Il s’est avéré qu’elle était atteinte d’un cancer à la mâchoire. Nous l’avons donc aimée comme elle le méritait, elle la laissant ronronner, se promener sous surveillance et grignoter un peu… avant de l’accompagner pour lui éviter des souffrances qu’elle ne méritait pas.

Sam (2014)

 Sam, l’acariâtre!
Issu, comme Mâtine de notre tout premier sauvetage en 2009, nous avons alors découvert un chat particulièrement difficile avec un caractère bien trempé.
Il a gardé des séquelles de son début de vie difficile avec beaucoup d’arthrose mais malgré son caractère très entier, il a su trouver une vraie vie de famille auprès de notre trésorière et ainsi partagé, jeux, caresses, balades après avoir connu des mois d’enfermement.
Il est parti entouré de plein d’Amour et ses petits coups de pattes intempestifs manquent toujours beaucoup!

Grou (2014)

Grou

Grou-le-magnifique?… nous l’avions surnommé le « tout-pourri » mais avec une tendresse infinie… Laissé à l’abandon suite au décès de son précédent propriétaire, son physique ingrat et atteint par les maux de chat des rues, il repoussait les gens qui le croisaient… il a continué tant bien que mal son bonhomme de chemin, jusqu’à croiser celui d’une bonne âme qui nous a alerté. Ce chemin l’a conduit vers Laurence, une jeune femme avec un coeur en Or qui a choisi de lui ouvrir sa porte… et il a aimé ça… il a profité… Une fois de plus nous sommes fiers d’intervenir pour ces chats-là, ceux que l’Humanité délaisse sans un regard… Merci à Laurence, Merci pour Grou.

Mâtine (2014)

matine2Mâtine aura marqué l’Histoire des EntreChats.
Issue de notre premier gros sauvetage associatif en 2009, nous l’avions trouvée avec 16 autres compagnons dans des conditions d’insalubrité ahurissantes et fermée dans une cage de transport à priori depuis de longs mois.
Il aura fallu du temps pour la rassurer et lui faire accepter une présence humaine… mais elle aura aimé ça : les rituels, les câlins, les sorties… elle aura passé sa dernière nuit dans nos bras pour s’étendre au bel âge de 22 ans passés…
On l’a aimée comme elle le méritait et elle nous l’a bien rendu. Nous sommes très fiers de notre histoire partagée.

Hina (2014)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAHina, petite puce qui n’aura pas eu le temps d’atteindre sa deuxième année de vie de chat… Quelle vie de chat? Celle que nous avons voulu lui offrir en la sortant de la rue alors qu’elle n’était que chaton.
Hina aura connu l’espoir de l’adoption… deux fois… à croire qu’elle était née sous une mauvaise étoile pour que la sienne vienne se rajouter si tôt au Paradis Félin.
Elle n’aurait pas dû mourir. Sa triste fin est de celle qui nous marque à jamais, nous, Protecteurs des Animaux. Nous nous battons au quotidien pour offrir à chacun d’entre eux une vie meilleure…
Nous avons appris à vivre le sentiment d’impuissance voire de culpabilité alors que la majorité des gens nous disent « mais de toutes façons vous ne pouvez pas tous les sauver »…
Dorénavant, il faudra vivre en plus avec le sentiment de honte. Honte d’avoir fait les mauvais choix pour Hina. Honte de n’avoir pas interpréter les signes menant à la mort de notre petite Hina… Ciao Jolie Hina…

 Sunny (2013)

Sunny11

Sunny fait partie de ces chats qui se retrouvent à la rue par de malheureuses circonstances que nous ne connaîtrons jamais. Déjà vieux baroudeur, il avait trouvé refuge chez une dame qui nous a alerté de son état de santé.
Particulièrement esquinté par la vie, nous avons dû prendre la décision de l’énucléer. Sunny était un chat très attachant, avec un caractère bien trempé qui lui a permis de vivre jusqu’à plus de 15 ans.
Il a profité de belles semaines au sein d’une vie de famille… puis son état se dégradant rapidement, il s’est éteint sereinement…
Ces vieux chats qui ont tout un tas d’histoire à nous raconter sont particulièrement attachants et occupent une place privilégiée dans nos coeurs.

 Flou (2012)

Flou

Arrivé au coeur de l’épidémie de typhus de 2010 et déposé, malgré notre refus, chez notre trésorière, Flou a contracté la maladie. Il s’est battu pour s’en sortir mais avec un handicap très lourd : une incapacité à se déplacer.
Pendant plus de 2 ans, nous l’avons accompagné au quotidien dans chaque geste de sa vie de chat : promenades soutenu, alimentation, toilettage, litière… Il a rythmé nos jours avec tant de tendresse et de vivacité qu’il nous a à jamais marqué de son empreinte.
Malgré tous nos soins et tout notre amour, il s’est éteint un peu avant Noël 2012, en nous laissant désoeuvrés… Il nous a attendu pour partir tranquillement. Nous étions ensemble… nous le remercions pour ce moment-là et pour tous les autres…
Nous avions eu l’espoir qu’il retrouverait un peu d’autonomie, mais il s’est lassé de combattre son handicap…
Il était chouette FlouFlou…

Tracy (2012)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Abandonnée pour de mauvaises raisons, nous l’avions prise sous notre responsabilité. Tracy s’est révélée être une minette adorable d’une douceur exceptionnelle. Malheureusement, elle souffrait d’une pathologie lourde touchant les reins et nous n’avons pu que constater notre impuissance malgré nos soins et notre tendresse.
Nous l’avons accompagnée jusqu’à son dernier souffle et cette exceptionnelle étoile filante nous accompagnera à son tour…

 Bonzaï (2011)

bonzaï

Un jeune chat adorable et discret que nous avions pris sous notre aile avec sa pathologie lourde. Il faisait partie d’un groupe de chats vivants reclus avec une personne âgée et touchés par des tares de consanguinité. En plus d’une absence de queue (qui lui donnait du charme!), Bonzaï avait la particularité de n’avoir pas de diaphragme, les intestins se trouvant alors au niveau de la cage thoracique et des poumons. L’opération très lourde et très risquée ne présentait que de faibles chances de réussite. Nous avons donc choisi de le laisser vivre sa vie de chat sous surveillance… Il a pu en profiter pendant 7 mois… Il a choisi de rester auprès de nous lorsqu’il a senti que le bout de son chemin approchait. Nous en sommes très fiers.

 

 Homer (2011)

Homer

Un chaton superbe et adorable qui à qui la Vie n’a pas fait de cadeau… Malade et au bout de son chemin, il a choisi de s’arrêter auprès d’une famille qui était prête à l’adopter. Nous l’avons pris en charge et fait hospitaliser dès qu’il a été porté à notre connaissance… C’était malheureusement trop atrd. Nous avons simplement pu rester auprès de lui à l’écouter ronronner, rassuré d’être enfin entouré…

 Circé (2010)

circe4

Le plus grand regret que nous ayons est d’avoir fait confiance à un jeune « homme » qui ne le méritait absolument pas. Moins d’un mois après son adoption, nous avons perdu la trace de Circé. Nous imaginons le pire : abandonnée? maltraitée? tuée? Peut-être que ce triste personnage se décidera, avec la maturité, à nous révéler la vérité… Une plainte a été déposée et des recherches effectuées en vain. Circé restera malgré tout dans nos coeurs et guidera nos prochains choix d’adoption. Nous n’avons que de l’amertume face à cette parodie d’humain, à cette bêtise et à cette lâcheté.

Peut-être y-a-t-il une justice? A défaut, même ce sinistre personnage doit avoir une conscience qui le titille de temps en temps… on le lui souhaite…

8 chatons (2010)

chatonsTrouvés dans de tristes conditions, ils n’auront que trop brièvement traversé nos vies. Ils ont été emportés par l’épidémie de typhus qui a sévit sur le secteur. Chacun avec ses qualités aura égayé un peu cette bien triste planète où les humains n’ont que faire de toutes ces petites vies. Nous leur avons offert tout ce que nous pouvions mais ce n’était pas assez… Nous devons continuer à agir et militer.
Nous choisissons aujourd’hui de faire systématiquement vacciner les chats sous notre responsabilité.

Miss Peel (2010)

miss peel

Tellement jolie et tellement gentille que nous avions renoncé à la considérer comme chat libre… Nous lui avions trouvé une adoptante, calme et douce, nous pensions lui ouvrir les porte d’un petit paradis sur terre… Malgré nos recommandations, cette dame a choisi de laisser sortir notre Miss moins d’une semaine après son arrivée chez elle. Sans repères, Miss Peel a traversé la route au moment où une voiture passait… Elle n’est plus. Nous l’avons aimée. Nous avons cru faire les bons choix pour elle. Nous nous sommes lourdement trompés… Nous revoyons notre méthode de travail. Toute prochaine adoption sera faire en pensant à elle, à notre erreur de jugement… Elle était chouette Miss Pelle, elle était jeune… Nous sommes nombreux à la pleurer aujourd’hui.

Mimi (2010)

mimi

Nous l’avions surnommé « Golum »… un physique très particulier mais tellement attachant! Trouvé dans la cave d’un particulier, nous l’avons rassuré. Nous l’avons aimé. Des gens avec un coeur immense avaient choisi de l’accompagner à l’issue de son opération d’un fibrosarcome sur le reste du chemin cahotique qu’il avait déjà parcouru… Ils n’auront fait qu’un bout de route ensemble… mais quel bout! Un bout de route jalonné de caresses, de tendresse et d’attentions. Mimi est parti serein entouré de ceux qui avaient enfin su lui offrir l’attention qu’il méritait. Il a été courageux et nous continuerons à l’être pour lui…

Poupette (2010)

poupette

Elle vouait un véritable culte aux humains… et quand on voit ce que les humains lui ont fait, nous n’avons pas de quoi être fiers… Trouvée fermée dans une cage chez un particulier, elle avait mis plusieurs mois avant de se laisser caresser. Puis, mise en confiance, elle s’était révélée exceptionnellement attachante. Elle a été emportée en trois jours par un coryza… Qu’il est difficile de se sentir aussi impuissant…

 Karma (2010)

karma

D’une douceur et d’une gentillesse incroyable, récupéré en urgence chez un particulier dépassé par le nombre, Karma n’a pas eu le temps de profiter de la famille qui lui ouvrait grand les bras. Il aura été une étoile filante , emporté par la maladie dans sa première année… Il méritait tellement mieux…

  Roxanne (2010)

roxanne

Une pensée particulière pour celle qui aura partagée plus de 16 ans de la vie de famille de notre présidente et qui, parce qu’elle était elle, a été à l’origine de notre investissement dans la Protection Animale et donc la création des EntreChats. Elle s’est éteinte après 2 ans et demi de combat contre un fibrosarcome.

Héméra (2009)

héméra

 Trouvée abandonnée au bord du Guiers avec Hermès et Circé par une de nos bénévoles, Héméra qui portait si bien son nom (« déesse de la lumière ») n’a connu que trois semaines de chaleur humaine. Elle s’est empoisonnée avec de la lessive laissée à sa portée dans la famille qui l’avait recueillie. Nous l’avons veillée. Nous avons essayé de la sauver… Elle était née sous une mauvaise étoile et n’a pas su trouver la force de se battre… Elle nous laisse démunis.

 Loustic (2009)

Lâchement déposé blessé dans un carton devant la porte du vétérinaire de notre secteur, il est était un chat adorable. Il montrait une gentillesse à toute épreuve malgré son état de santé… Une fracture du bassin et de la colonne vertébrale nous a guidé vers une fin de vie digne en accord avec le vétérinaire…